Centre d'études Stratégiques de l'Afrique

Par Joseph Siegle et Candace Cook 14 septembre 2020


Une tendance croissante à contourner les limites de mandats en Afrique a des conséquences profondes sur la gouvernance, la sécurité et le développement du continent.

Voir les points clés de l'étude par le Centre d'études Stratégiques de l'Afrique en suivant ce lien

12 views0 comments

Le Monde avec AFP

Le président guinéen Alpha Condé, au centre, le 10 février à Addis-Abeba. MICHAEL TEWELDE / AFP


La Constitution limite le nombre de mandats présidentiels à deux, mais l’adoption en début d’année d’une nouvelle Loi fondamentale, qui maintient cette limitation, permet à M. Condé de remettre les compteurs à zéro, selon ses partisans.


Le président guinéen, Alpha Condé, sera candidat à un troisième mandat lors du scrutin prévu le 18 octobre, a annoncé lundi 31 août son parti, alors que la perspective d’une nouvelle candidature a soulevé depuis des mois une vague de protestation qui a fait des dizaines de morts. Le parti au pouvoir, le Rassemblement du peuple de Guinée (RPG) l’avait « sollicité » au début d’août pour qu’il se représente.


Lire la suite Au Monde Afrique

0 views0 comments
3 views0 comments